Home/Portfolio > Conclusion

En guise de conclusion, nous pouvons dire que

OUI, notre société a évolué ces dernières années, en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. Dans de nombreux domaines, nous pouvons nous apercevoir de la plus grande participation des femmes par leur présence et par leur engagement.
OUI, les femmes restent les cibles privilégiées de discriminations et de harcèlement de toutes sortes.
OUI, les femmes, à compétences égales, restent sous-représentées dans les postes à responsabilités, dans le monde des entreprises qu’elles soient de petite ou de grande taille.
OUI, malgré une amélioration graduelle de la place de la femme en politique, leur représentation au sein des partis politiques, des institutions démocratiques de leur pays reste minoritaire.
également, nous aurons pu nous forger notre opinion et émettre des pistes de solution quant à l’atténuation de ces disparités, quant à la poursuite de cette quête d’égalité.
En matière de harcèlement, au vu de l’impact sur la santé et dès lors du report de son coût sur l’ensemble de la société, nous estimons que c’est par la voie juridique, par une révision du système de répression, en passant par le biais des sanctions administratives communales et surtout par la prévention que nous aurons une chance si pas de l’éradiquer en tout les cas de l’atténuer.
Pour lutter contre les discriminations, nous sommes pour plus de liberté, de flexibilité quant  à la répartition du temps de travail, en général, et pour un allongement des congés parentaux, en particulier, au sein des familles.
La solution des quotas ne peut seule, à notre sens, être une solution viable. Mais couplée à un changement des mentalités cela reste une possibilité efficace.
L’égalité pourrait également être atteinte avec davantage de transparence, davantage de contrôle lors des recrutements au sein des entreprises. La mise en place systématique d’un curriculum vitae anonyme serait un garde-fou plus qu’utile.
Dans chaque thème abordé, une solution revient inévitablement : pour réellement modifier les choses en profondeur, pour que les femmes puissent se sentir libres de s’engager, d’entreprendre, d’être elles, tout simplement… il faut changer les mentalités. Pour nous convaincre de la sous représentation des femmes dans l’engagement politique et sociétal, il suffit que nous regardions la photographie souvenir de la mise au vert de notre bureau politique, organisé au début du mois d’octobre, pour nous rendre compte que la part présente de membres féminins de notre OJ n’est pas proportionnelle aux compétences de celles-ci. Il s’agit, là, d’un problème sociétal et qui nous permet de prendre conscience qu’on doit tous balayer devant notre porte. C’est à nous, jeunes, engagés dans une organisation de jeunesse d’essayer de faire évoluer les mœurs.
Moralité : l’égalité est un équilibre vers lequel on tend. Avant de devenir réalité, elle devra encore bousculer les dernières barrières de notre rigide moralité.
Nous espérons que la découverte des solutions que nous envisageons, vous auront si pas convaincus, à tout le moins donné le goût de participer au débat ; que vous en ressortez tous un peu plus « féministes » dans le sens actif du terme, et que vous aurez à cœur de vous engager à nos côtés pour une amélioration de notre société.

Freelo Theme / Proudly powered by WordPress / Created by IshYoBoy.com